Bravo à Fred pour avoir accompli Brest-Kiel à vélo, un beau défi avec 1550kms à parcourir!

Voici son résumé:

Pour marquer mes 9 ans de fidélité à la section cyclo du PL Bergot, j ai souhaité parcourir Brest-Kiel à vélo, en autonomie complète.

Un challenge sportif pour:
- découvrir la mobilité à vélo en Flandres Belges, aux Pays-Bas et en Allemagne, région et pays qui ont développé des politiques et des réseaux cyclables importants.
- Mais aussi de bouger sans frontières et en toute liberté à bicyclette à travers le Nord de l'Europe.
- Enfin de découvrir la ville allemande jumelée depuis plus de 50 ans avec Brest et « capitale du Land Schleswig-Holstein, située sur la côte Baltique ».  


Parti le samedi 20 octobre au matin, j'ai mis moins de 5 jours et 18 heures pour effectuer les 1 550 kilomètres qui séparent les villes portuaires de Brest à Kiel.
Mon objectif était de parcourir en moyenne 285 kilomètres par jour.
Un voyage à vélo qui m'a amené à sortir de ma zone de confort (3 nuits à la belle étoile), à découvrir de très beaux paysages et de vivre l'instant tout simplement.

Beaucoup de kilomètres parcourus mais que du plaisir. J'ai des images plein la tête et ces moments vécus ne s'achêtent pas.

Ce qui m'a le plus marqué:
- le passage dans l'Orne (61), éprouvant mais très beau département.

- Le nombre de cimetières militaires dans la Somme (80). A l'heure où l'on commémore les 100 ans de l'armistice, cela nous rappelle qu'il faut sauvegarder la Paix en Europe.

- Découvrir en vrai les cheminements cyclables aux Pays-Bas a cassé le "mythe". 
Car rouler en ville en permanence sur des trottoirs que l'on partage avec des piétons, c'est certes sécurisant mais c'est lent en terme de déplacement. 
Partager également les pistes cyclables avec les cyclomoteurs est désarmant.

- En Allemagne, il existe des continuités cyclables de plusieurs dizaines de kilomètres le long des grandes routes et rarement interrompues. Vraiment top.

- Pour mon retour, j'ai testé l'intermodalité vélo+train entre Kiel et Stuttgart.
C'est exemplaire. On aimerait avoir un tel modèle ferroviaire en France.
J'ai pris aussi les bus de la société Flixbus à partir de Strasbourg. 
Ils sont très biens et les tarifs moins chers que le train ( environ 120 euros pour faire Strasbourg/Brest via Paris).