Dix au départ ce matin avec un temps sec mais frais, nous nous sommes séparés à Landerneau pour former deux groupes homogènes.

Une chèvre avait décidé de nous accompagner dans la descente vers Le Relecq!

Par Fred:

8 au départ ce matin, dans la joie et la bonne humeur.
2 crevaisons lentes pour Laurent vite réparées.
En arrivant à Ploudaniel, nous avons coupé à 3.
Perso je n'avais pas les jambes pour effectuer le parcours entier.
Bonne semaine à tous !
 

Jean-François et Erwan terminent dans le 2nd peloton et Loic (1er peloton) jette l' éponge à 2 tours de l' arrivée après avoir évité de justesse une chute qui l'a refroidi. Circuit trés exigeant, selectif. pour preuve beaucoup d'attardés et d' abandons.

 
Le récit de Loïc:
 
Déplacement lointain mais fructueux ce matin pour la course FSGT de Mégrit dans le 22. Le circuit est très beau, pas si facile, avec une bosse d'arrivée cassante.
Trois PLB au départ de la course en 4ème catégorie: Erwan, Jean-François et moi-même. On avait tous une revanche à prendre: le week-end dernier Erwan avait crevé au premier tour à Landivisiau, Jeff avait été pris de crampes, pour ma part je n'avais pu faire la course, attendant un résultat de test Covid suite à un possible contact avec le virus.
Départ rapide et en à-coups. Je sors une première fois dans un groupe de 3. Les deux autres roulent très vite, je sens que j'exploserai à ce rythme et je laisse filer. S'ils tiennent jusqu'au bout, tant mieux pour eux, moi je passe mon tour et j'essaierai autrement.
Après une section menée à un rythme difficile, le peloton temporise, j'accélère et le trou est tout de suite important. Je ne vois personne derrière, je poursuis mon effort. Je regarde mon compteur et me rends compte qu'il reste 40km  Je décide de continuer, sachant qu'Erwan et Jeff casseront les relais derrière. Apres un tour la moto de course m'annonce 35 secondes, puis au tour suivant une minute...
A 4 tours de l'arrivée je rattrape mes deux compagnons du début dans la bosse d'arrivée, ils sont carbonisés et n'essaieront pas de me suivre. A 3 tours de l'arrivée je commence à souffrir, je dois arrêter de me mettre en danseuse pour éviter les crampes et finis la course sur la selle. Je sens malgré tout que ça peut tenir, la vitesse est toujours là.
Je vais jusqu'au bout, content mais au bout du rouleau. Quelques coureurs en contre arrivent au compte-goutte. Bravo à Erwan qui règlera le peloton au sprint pour une belle 7ème place, et à Jeff qui finit dans le paquet. Et merci à vous deux 
Rendez-vous à Saint-Renan dans deux semaines.

5 au départ ce matin pour une sortie de 95km à bonne allure!